Global Women Summit de Dadkhla 4-6 novembre « En marche vers une Afrique Résiliente »

Je pense qu’il est urgent de repenser les politiques économiques des pays africains en tenant compte du rôle fondamental et nécessaire de la femme pour l’accomplissement de divers projets d’ordre social, culturel et économique.

Pour un leadership féminin

Lorsque je vois le travail de terrain et le leadership réalisé par Hanane AIT AISSA, promotrice du Global Women Summit de Dadkhla 4-6 novembre, je le dis haut et fort : « La femme est l’avenir du Numérique en Afrique » et bien au delà du Numérique.

Initié par la Fondation Startup Grow, sous la Présidence d’Honneur de la Princesse Lalla Meryem, l’événement se veut un véritable espace d’échange et de partage réunissant des décideurs, des experts et des acteurs nationaux et internationaux.

D’après Hanane «le choix du thème, mais aussi du lieu de l’événement, interpelle tous les acteurs économiques, qu’ils soient opérateurs ou institutionnels, à agir tous ensemble pour un plaidoyer en faveur d’une Afrique qui change tout en adoptant une approche genre plus engagée et ouverte sur une diversité équitable»

Informations clés sur le Sommet

10.000 Codeurs partenaire

Le Vice-président de l’association 10.000 Codeurs, Redouane EL HALOUI a été un des modérateurs de l’événement, en particulier sur « The Future of Africa is Tech : AI, Blockchain& Cloud« . Une façon pour 10.000 Codeurs de marquer son soutien à la Vision portée par ce sommet.

Nous félicitons et encourageons Hanane, véritable Grande sœur pour les filles du Continent. Nous sommes ravis de l’avoir reçue lors de notre Webinaire mensuel WomenEmpowerment mai 2021

Améliorer l’Employabilité des femmes par le Numérique

Convaincu qu’un monde meilleur passera par l’épanouissement des Femmes, l’Association 10.000 codeurs a fait de l’émancipation de Femme par le Numérique une priorité. Quelles actions concrètes ?

  • Un rendez-vous mensuel (tous les 3ème Jeudis du mois à 20h heure de Paris) pour encouragements les filles et femmes d’Afrique à croire en leur potentiel et leur proposer de se tourner vers les métiers du Numérique pour leur Autonomisation.
  • Une Reférente WomenEmpowerment, Nelly KAMBIWA incarne au sein de notre organisation cette volonté de faire du Numérique un vecteur d’émancipation de la Femme Africaine.
  • Notre rapprochement avec des organisations de Femmes va dans ce sens. Par exemple avec le réseau MMFLP (Mouvement Mondial des Femmes Leaders Panafricaines). Objectif 50% de femmes accompagnées dans nos actions.
  • Le soutien d’initiatives liées à l’émancipation des filles et femmes par le Numérique.

Redouane se rendra disponible pour présenter durant l’événement le modèle d’EDUCATION de 10.000 Codeurs pour mettre le Numérique au service de l’Employabilité des filles et des femmes d’Afrique.

En particulier l’objectif d’acculturation au Numérique (usages, métiers, technologies) d’un million de Jeunes de chaque pays du Continent dont 50% de femmes horizon 2030.